Supplement FP35Soirée FilièrePro : débat avec les industriels sur les énergies

Efficience énergétique : tous les maillons de la filière doivent être sensibilisés
Ces quelques témoignages d’industriels nous montrent le mécanisme de la performance énergétique en marche. Sans cesse, la performance des équipements progresse et des ruptures technologiques sont à prévoir. Mais au-delà de cette approche matérielle, les fabricants expriment, tous ou presque, l’intérêt d’une approche plus large que celle des équipements : accompagnement, services, formations, prescription… Autant d’actions que le client final soupçonne assez peu, mais qui prend d’année en année une importance plus grande encore et représente un coût non négligeable.

Choisir une solution de chauffage et de production d’eau chaude sanitaire, voire opter pour une énergie en particulier, résulte de l’analyse de nombreux paramètres. Faire le bon choix à un instant donné n’est pas aussi simple. C’est pour cette raison que les fournisseurs, en lien avec la distribution, apportent des clés de compréhension nouvelle : conseil, formations régulières et adaptées, assistance à la mise en service… Tout en gardant sa fonction de prescripteur, sa capacité d’écoute du client et son esprit d’analyse, l’installateur ne doit pas hésiter à se tourner vers les services qui lui sont destinés.

Jusqu’alors relativement hermétiques à la fonction communication, l’équipement de chauffage fait actuellement un grand saut dans le monde numérique. C’est l’occasion pour l’installateur motivé par la maintenance, de garder un lien de proximité avec ses clients, pour lui apporter un service à valeur ajoutée. Prévenir son client d’une dérive anormale, voire d’une panne, avant même que celui-ci ne s’en aperçoive a effectivement du sens et peut même marquer les esprits !

Comme dans toute démarche de progrès, les premières marches sont faciles à franchir. Mais au fil des ans, les gisements d’amélioration s’amenuisent… Ce qui semblait initialement négligeable apparaît tout à coup bien appréciable. Il en va de même concernant la performance énergétique. A ce titre, l’utilisateur final devient un maillon capital. De son comportement dépend la facture énergétique de son logement, tout comme le prix du passage à la pompe lorsqu’il utilise son véhicule. Mais qui prendra le temps de lui apporter les conseils nécessaires, et de redynamiser régulièrement ses “bonnes habitudes“ ? Quel modèle économique verra-t-on naître à ce sujet ? D’autant qu’apparaît la notion de garantie de résultat en matière de consommation d’énergie.

Michel Laurent,
Rédacteur en Chef de FilièrePro

Feuilleter Le supplément du N°35 Décembre 2014 - Janvier 2015

Télécharger le pdf complet

Copyright 2013 - FilièrePro, le magazine des professionnels du génie climatique, aéraulique et sanitaire - Tous droits réservés.