Hors-série N°2 - La maintenance au sein de la filièreMaintenance et entretien à l’ère de nouveaux enjeux

Avec la transition énergétique et environnementale, le confort durable de l’habitat, économe en énergie et en ressources, va devenir essentiel à notre futur.
Dans le bâtiment résidentiel existant, comme dans le neuf à construire, les équipements de ventilation, de chauffage et de production d’eau chaude sanitaire, vont fortement évoluer pour gagner en efficience. De plus en plus, ils vont se connecter à Internet pour informer en temps réel les usagers, les acteurs de la filière et les services de maintenance, de l’évolution des consommations ou des aléas de confort.


Dès 2017 dans le résidentiel neuf, mais seulement en 2025 pour l’existant, le carnet numérique de suivi et d’entretien du logement va devenir obligatoire. Les équipements et les acteurs de la filière (prescripteurs, entreprises, services de maintenance et d’exploitation) doivent donc s’adapter pour intégrer cette nouvelle donne. Seront ainsi conservés la mémoire des dérives et des aléas, aussi bien au niveau du comportement des usagers, que du climat, du bâtiment, ou des systèmes, sans oublier la mémorisation des modifications effectuées et les différentes interventions. Les récentes évolutions de notre environnement informatique et multimédia avec Internet, le cloud, les objets connectés... vont bousculer nos échanges, le transfert et la mémoire des informations.
Dans le résidentiel, la chaudière murale gaz doit évoluer vers la condensation à flux forcé. Pour une plus grande efficacité, une production d’eau chaude sanitaire optimisée avec un couple puissance/stock judicieux permettra de s’adapter aux nouveaux besoins d’eau chaude sanitaire «grand confort».
Il sera également nécessaire d’intégrer les énergies renouvelables, telles que le solaire thermique, photovoltaïque et hybride, les pompes à chaleur, les récupérations d’énergie fatales sur les eaux grises et l’air extrait.
Dans le collectif, le concept des MTA, Module Thermique d’Appartement, va progresser avec une forte évolution vers les EnR et les réseaux de chaleur RCU, pour remplacer les chaudières individuelles avec une nouvelle donne de service.
Il y a quelques années,  en relation avec le SYNASAV, j’ai imaginé le concept de l’Econfort® pour développer une réelle synergie entre les différents acteurs du bâtiment et gagner en confort grâce à un commissionnement efficace. Le «E» de l’Econfort® pour Energie, Environnement, Entretien, Exploitation, Electronique, Ensemble, Equité ….mais également pour Efficience, c’est-à-dire optimiser les moyens mis en œuvre pour obtenir le meilleur résultat possible.
Les produits, mais aussi la filière du confort durable du bâtiment, doivent donc évoluer et travailler en synergie pour gagner en efficience.

Christian Cardonnel,
président de CARDONNEL Ingénierie


Feuilleter Le Hors-Série N°2 - La maintenance au sein de la filière

Télécharger le pdf complet

Copyright 2013 - FilièrePro, le magazine des professionnels du génie climatique, aéraulique et sanitaire - Tous droits réservés.