Étude Mazars - Reprise de la croissance pour les majors européens du BTPAprès une année de consolidation dans le BTP, pour les majors européens de la construction les indicateurs 2017 sont au vert. Suite au tassement de l’activité en 2016, la hausse des carnets de commandes annonce une reprise de la croissance dans quasiment tous les pays européens pour 2017.


Mazars dévoile les résultats de sa dernière étude consacrée au secteur du BTP. La précédente enquête appelait à la prudence pour l’activité des majors en 2016, notamment au regard des baisses de carnets de commandes constatées fin 2015. Cette tendance s’est confirmée en 2016.

En 2016, les majors enregistrent des carnets de commandes à la hausse
Malgré une année 2015 en légère croissance pour les majors européens du BTP, l’année 2016 s’est traduite par un ralentissement de leur activité, de l’ordre de 1,1%. « Ces résultats sont le reflet du recentrage des acteurs sur des activités coeur, maitrisées et sur une sélectivité accrue des affaires » commente Olivier Thireau, Associé responsable Immobilier et BTP Mazars France.
Témoins d’une reprise de leur croissance, les carnets de commandes sont quant à eux repartis à la hausse (+5,9% en 2016), principalement en Amérique et en Europe.
L’activité de la construction en Europe a poursuivi sa reprise (+2,2%) engagée en 2014, principalement portée par la construction résidentielle (+4,7%) et la construction non-résidentielle privée (+6,6%). Les travaux publics ont cependant pâti des mesures de restrictions des dépenses publiques engagées dans certains états membres de l’Union européenne, qui tendent à réduire la demande de construction et d’entretien d’infrastructures publiques.

Le secteur de la construction en Europe confirme sa bonne santé en 2017
Pour la première fois depuis la crise, la FIEC (Fédération de l’Industrie Européenne de la Construction) annonce une reprise de la croissance dans quasiment tous les pays européens. Avec des perspectives de croissance à 2,2 % prévues pour 2017, l'Europe se renforce, principalement sur le marché de la construction résidentielle et du génie civil, portée par la reprise des investissements publics.

Ce message de croissance des carnets de commandes se reflète déjà dans les comptes publiés par les majors sur le premier semestre 2017, avec une hausse moyenne de l’activité de 8%, dont 12% dans le secteur BTP. Ces perspectives sont favorables pour leur activité, qui reste prépondérante en Europe (72% en moyenne en 2016).

Mazars logo« Le principal moteur de croissance en 2017 devrait rester le secteur de la construction résidentielle grâce au faible niveau des taux d’intérêt ainsi que les améliorations attendues sur le marché de l’emploi. Ainsi, les prévisions de croissance de la FIEC s’établissent à 2,2% pour 2017 sur le secteur de la construction. De même, les majors communiquent sur des prévisions optimistes sur 2017 pour le développement de leur marché européen, même si des doutes persistent sur le caractère durable de cette reprise. » conclut Olivier Thireau, Associé responsable Immobilier et BTP Mazars France.

L'étude est consultable ici


En savoir plus : www.mazars.fr

Source :
www.omnicomprgroup.com
www.ketchum.com

Copyright 2013 - FilièrePro, le magazine des professionnels du génie climatique, aéraulique et sanitaire - Tous droits réservés.