Produits et Vidéos
Armstrong - Circulateurs à haut rendement fabriqués en Europe
GREE - Promo Versati III, pompes à chaleur air/eau
Weishaupt - Compacité, souplesse et performance énergétique avec le gaz
Testo - testo 160 AV, afficheur de CO2
Jackoboard WABO : habiller la baignoire dans le plus grand confort !

Storengy CP logo ptÀ l’occasion de sa conférence de presse annuelle, Storengy, filiale du Groupe ENGIE, spécialiste du stockage de gaz naturel et du développement de gaz renouvelables, fait le point à l’approche de l’hiver, sur le rôle déterminant du gaz et de son stockage pour le système énergétique.

Garants de la sécurité d’approvisionnement, les stockages souterrains de gaz délivrent plus de 50 % de la consommation un jour de grand froid hivernal et permettent de stocker plus d’un quart de la demande annuelle de gaz en France.

Acteur de la transition énergétique, Storengy s’engage dans la réduction de ses émissions de gaz à effet de serre en adaptant notamment ses infrastructures existantes à l’émergence des nouveaux gaz.

Des stockages français remplis à plus de 95 % à fin octobre
Depuis plus de 60 ans, les 14 sites de stockage souterrain de Storengy garantissent la sécurité d’approvisionnement énergétique de la France avec un volume stocké de près de 100 TWh et un débit de soutirage d’une puissance instantanée de 75 GW.

À titre d’exemple, les 5 et 6 janvier derniers, 110 GW de puissance moyenne de gaz a été délivrée bien plus que l’électricité avec 80 GW. Sur ces quantités de gaz consommées les deux tiers provenaient des stockages soit 72 GW.

Pierre Chambon, Directeur Général de Storengy France : « Dans un contexte de fortes tensions du secteur de l’énergie, les stockages jouent un rôle de premier plan dans la fourniture énergétique du pays. Les capacités de stockage situées à proximité des zones de consommation permettent d’assurer un approvisionnement continu en énergie, indépendamment des variations journalières et saisonnières de la demande. »

À l’entrée de l’hiver, alors que les stockages en Europe affichaient un niveau de remplissage historiquement bas de 77 %, les stockages français étaient remplis à près de 96 % de leur capacité au début de l’hiver 2021/22. Depuis, les clients ont fait appel à leur droit de soutirage menant à un niveau actuel de remplissage de 84%.

Le dispositif de régulation mis en place en 2018 par les autorités françaises favorise la souscription et garantit le remplissage des capacités de stockage souterrain. Les stockages jouent ainsi pleinement leur rôle pour contribuer à la sécurité d’approvisionnement en énergie du pays et assurer la disponibilité du gaz en cas d’aléas climatiques, techniques ou géopolitiques.

Storengy commercialise 77 TWh de stockage sur 2022-2023
 La campagne de commercialisation de Storengy vient de débuter avec des premières ventes aux enchères les 17 et 18 novembre. 7,25 TWh ont été vendus s’ajoutant aux 20 TWh vendus en juin 2019, 2020 et 2021. Les prochaines enchères auront lieu fin novembre, début décembre, en janvier et février prochains. Au total, près de 77 TWh de capacités 22/23 auront été mis en vente entre novembre 2021 et février 2022.

Les fournisseurs étaient au rendez-vous de ces deux premières ventes, ce qui laisse augurer sur l’ensemble de la campagne, un nombre de participants similaire à celui des années précédentes malgré des conditions de marché difficiles. Les enchérisseurs mettent même une valeur élevée (premium) au stockage compte-tenu de la volatilité des marchés alors que le spread saisonnier côté sur les marchés était fortement négatif pour ces premières ventes.

Storengy propose 3 produits de stockage, selon leur rapidité au soutirage (saisonnier, médium et rapide), répondant aux besoins des clients notamment en fonction de la saisonnalité.

L’entreprise propose à ses clients une offre attractive et innovante : financement sécurisé, offres de flexibilité additionnelles et un service digitalisé.

Option verte, la spécificité de cette année :
Storengy propose à ses clients une option que chaque acheteur pourra exercer sur tout ou une partie des capacités qu’il aura obtenues suite aux enchères à venir ou celles réalisées les années précédentes. Il pourra diminuer jusqu’à -67 % son empreinte environnementale liée au service de stockage, en fonction du produit sur lequel l’option est appliquée. Pour les capacités où l’option verte sera levée, Storengy s’engage à acheter des garanties d’origine de biométhane français pour le fonctionnement des installations techniques de stockage.

De nombreux projets portés par Storengy pour accélérer la transition vers une économie neutre en carbone
 En tant qu’acteur industriel engagé, Storengy agit au quotidien pour réduire ses émissions de gaz à effet de serre en diminuant ses émissions de méthane, en adaptant ses infrastructures à l’accueil des gaz renouvelables (hydrogène, biométhane et gaz de synthèse) et en contribuant directement à leur développement au sein des territoires.

Storengy est partie prenante de cinq projets de stockage salin d’hydrogène : trois en France, un en Allemagne et un en Angleterre. Dans la nouvelle économie de l’hydrogène, ces solutions de stockage souterrain seront stratégiques pour garantir une énergie fiable, flexible et à moindre coût.

L’objectif est de porter à 270 GWh la capacité de stockage d’hydrogène en 2025 et à 1 TWh en 2030. Storengy s’investit également dans la production de gaz de synthèse, plusieurs pilotes seront mis en service sur les 3 prochaines années dont Methycentre et Pau Lescar.

Avec 17 unités en exploitation, Storengy est un leader dans la production de biométhane et contribue activement à atteindre l’objectif fixé par la filière : 10% de gaz renouvelable à horizon 2030. Illustration de l’économie circulaire, cette filière en plein essor crée de nombreux emplois en France et participe à la souveraineté énergétique. Situés au cœur des régions les plus productrices, les stockages de Storengy occupent une place grandissante dans l’adéquation entre l’offre et la demande.

Camille Bonenfant-Jeanneney, Directrice Générale de Storengy : « Nous avons la conviction que le rôle des stockages sera déterminant pour accompagner durablement et à moindre coût l’électrification des usages. Nos stockages accueillent déjà du biométhane et nous investissons dès aujourd’hui dans la conversion progressive de ces derniers à l’hydrogène. Notre volonté s’inscrit dans celle du gouvernement qui vient d’annoncer un crédit supplémentaire de près de 2 milliards d’euros dédiés au développement de la filière. ».

En savoir plus : www.storengy.com/fr

Source : monet-rp.com

Copyright 2013 - FilièrePro, le magazine des professionnels du génie climatique, aéraulique et sanitaire - Tous droits réservés.