Produits et Vidéos
Comment optimiser l'efficacité énergétique et réaliser des économies maximales dans votre bâtiment ?
Chappée - La souplesse et la performance du gaz
Ariston - Confort et performance : le gaz est l’allié de la rénovation
Weishaupt - Compacité, souplesse et performance énergétique avec le gaz
Jackoboard WABO : habiller la baignoire dans le plus grand confort !

PAC hybride en maison, tout savoirLa solution « PAC hybride » est l’association d’une chaudière gaz à condensation de puissance modulante et d’une pompe à chaleur (PAC) air/eau à compresseur électrique de petite puissance (≤ 5 kWe pour une maison neuve et ≤ 6 kWe pour une maison existante).

Cette hybridation est pilotée de manière optimale par une régulation intelligente qui permet d’assigner en temps réel une priorité au générateur le plus performant selon un paramètre de régulation prédéfini (arbitrage selon la performance en énergie primaire de chaque équipement, ou encore le coût des énergies). Ainsi, les sources d’énergie utilisées sont privilégiées selon les besoins et les conditions de fonctionnement. Ce pilotage garantit un confort optimal et un rendement global élevé de la solution tout au long de l’année.

Fonctionnement de la PAC hybride
En mode chauffage, la fonction hybride permet de gérer simultanément ou séparément le fonctionnement de la chaudière gaz à condensation et celui de la pompe à chaleur en fonction des conditions climatiques et de la température de consigne souhaitée, afin de couvrir les besoins du logement. Le système de régulation donne la priorité au gaz naturel ou à l’électricité, en se basant par défaut sur les performances énergétiques (énergie primaire) de la pompe à chaleur et de la chaudière gaz.

Lorsque le climat est clément et que les besoins thermiques de l’habitation demeurent limités, la pompe à chaleur assure seule la production de chauffage. Dès lors que la puissance fournie par la PAC devient inférieure aux déperditions du bâtiment, la chaudière s’enclenche pour couvrir le juste complément des besoins de chauffage. Ce fonctionnement simultané perdure jusqu'à atteindre une certaine température extérieure pour laquelle le rendement en énergie primaire de la chaudière devient supérieur au COP de la pompe à chaleur. En dessous de cette température extérieure (température de bascule) la chaudière gaz à condensation assure seule la totalité des besoins en chauffage.

La production d’eau chaude sanitaire peut être assurée de trois manières selon les produits commercialisés (instantanée, micro-accumulée ou accumulée). Pour certains modèles la chaudière assure intégralement cette fonction. Dans d’autres cas, la PAC réalise le préchauffage de l’eau froide sanitaire, la chaudière apportant le juste complément d’énergie pour atteindre la température de consigne.../...

Lire l'article complet sur Célibat, cliquez ici.

En savoir plus :
cegibat.grdf.fr
www.grdf.fr

Source : Cegibat

Copyright 2013 - FilièrePro, le magazine des professionnels du génie climatique, aéraulique et sanitaire - Tous droits réservés.