Produits et Vidéos
Wilo-Varios PICO : circulateur de remplacement
Butagaz innovation - Comment changer de fournisseur d'énergie en 3 minutes
Kinedo - Kinesurf découpable, receveur extra-plat
Ubbink - Air Excellent, conduits semi-rigides

SFCB Bepositive pt…et confirme la place du chauffage central au bois pour sortir du fioul !

Le Syndicat Français des Chaudiéristes Biomasse (SFCB) qui regroupe 21 fabricants et importateurs français de chaudières à bois se mobilisent activement pour la Transition Energétique. Suite à l’annonce du gouvernement en novembre dernier de remplacer 1 million de chaudières fioul d’ici 2023, le SFCB se positionne légitimement en acteur principal de cette transition.


Les chaudières biomasse, solutions économiques et respectueuses de l’environnement
Le bois énergie est la première source d’énergie renouvelable en France avec près de 50% de la production totale. Le potentiel de développement est là puisqu’aujourd’hui, seulement 45% de l’accroissement annuel de la forêt est exploité en France ! La filière participe activement à la mutation du mix énergétique français avec des appareils de chauffage au bois performants et permettant de lutter contre les émissions de gaz à effet de serre en se substituant aux energies fossiles.

Le secteur de l’habitat individuel représente la majorité de la consommation en énergie bois. Le label Flamme Verte facilite le choix des utilisateurs en labélisant les chaudières bois, garantissant d’excellentes performances en termes de rendement et d’émissions. Les installations industrielles et collectives affichent de très bons niveaux de performance, grâce à des procédés éprouvés et des contrôles règlementaires.

Pour aider les foyers français à remplacer leurs anciens systèmes de chauffage polluants et coûteux, de nombreuses aides des pouvoirs publics sont proposées :
- 30% de Crédit d’Impôt (CITE) reconduit jusqu’au 31.12.2019, intégrant désormais la Main d’OEuvre*
- les primes Coup de Pouce pour la sortie du fioul, gaz (hors condensation) et charbon : prime de minimum 4000 € pour les ménages dits précaires et de 2500 € pour les autres
- les Certificats d’Economies d’Energies
- les aides de l’ANAH Habiter Mieux Agilité, jusqu’à 50% selon conditions de ressources
- le taux de TVA réduit à 5.5%,
- l’Eco-prêt à taux zéro reconduit sans condition de bouquet de travaux
- les Primes Air Bois pour la qualité de l’air et autres aides locales

Ce soutien des pouvoirs publics permet de poursuivre le développement des chaudières à bois en France, d’accompagner la sortie du fioul et de favoriser le pouvoir d’achat des Français grâce à une énergie économique et locale.
A l’occasion du salon BePositive du 13 au 15 février 2019 à Eurexpo-Lyon, les membres du Syndicat présenteront leurs solutions alternatives aux chaudières fioul, gaz et charbon. www.bepositive-events.com/fr

* Main d’oeuvre intégrée dans le CITE sous conditions de ressources selon décret à venir

En savoir plus : Syndicat Français des Chaudéristes Biomasse - 229 rue Joseph Fontanet, bât. C – 73000 Chambéry
Créé il y a deux ans, le Syndicat Français des Chaudiéristes Biomasse représente 21 marques et 80% des ventes de chaudières biomasse en France. Dans un contexte de Transition Énergétique soutenu par le gouvernement, son objectif est d’accompagner et de conseiller la mise en oeuvre de politiques énergétiques cohérentes et efficaces afin d’assurer le développement du chauffage central bois en France.

Copyright 2013 - FilièrePro, le magazine des professionnels du génie climatique, aéraulique et sanitaire - Tous droits réservés.